Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*

Ceci est le résultat de prise de notes des étudiants en M1 de sciences de l'éducation !

 

Restez critique envers ce que nous vous proposons !

 

Comme toutes productions humaines des erreurs ont pu être faites!

 

Vous pouvez toujours réagir grâce aux commentaires

 

Tous questionnements, grognements

 

et autres réactions sur les cours sont les bienvenus

 

et même indispensable pour un travail d'échange constructif !

 

Alors n'hésitez pas!                

 

 

 

 

*

Adresses utiles ...

http://mourepiane.free.fr/
www.fse.ulaval.ca/chrd/Theories.app./

http://jm.perez.waika9.com
3 novembre 2006 5 03 /11 /novembre /2006 19:12

Axe 6 : Adultes, culture et TICE : approches  des sujets en formation

 

correspondant : Jeanne Mallet : <mallet@romarin.univ-aix.fr>

 

L'équipe poursuivra les thèmes de recherche  précédents :

 

            - 1        Evaluation et apprentissage en formation (initiale et continue).

 

            - 2        TICE , Formation (dont campus numériques) et dynamiques d’intelligence collective.

 

            - 3        Problématiques de l’alternance et des compétences.

 

- 4        Formation/Education dans le secteur de la sécurité routière.

 

            - 5        Ethique et Education, philosophie de l’Education.

 

                                                                                             

 

II.3.1  Évaluation et apprentissage en formation (initiale et continue).

 

Plusieurs travaux sont développés dans ce cadre de ce thème. Ils ont en commun une vision complexe des phénomènes étudiés, un intérêt pour les sujets en formation et leur réussite, enfin une option méthodologique que l'on peut qualifier d'écologique, s'intégrant aux activités scolaires et aux pratiques de formation, recherchant un lien fort entre recherches et pratiques professionnelles.

 

 

Étude des transferts d'apprentissages

 

D'abord centrée sur la nature des situations, l'étude des transferts d'apprentissage nous a conduit à nous éloigner de l'idée de la simple adaptation à des situations données. On l'appréhende comme une forme autonome de connaissance consistant moins à réagir à des caractéristiques intrinsèques aux tâches, problèmes, situations que le sujet rencontre, qu'à construire de nouvelles réponses en même temps que se construisent la similitude et la nouveauté de la situation. La formation se focalise sur le lien entre conception de l'évaluation et travail de transfert possible chez les enseignants.

 

La recherche porte sur les variations entre le modèle de l'évaluation appris en cours de formation et la faculté qu'ont les formés ensuite à mettre en place dans leur pratique professionnelle des situations variées d'évaluation.

 

 

L'écriture professionnelle et la culture dans l'élaboration des projets en formation professionnelle de formateurs.

 

La formation professionnelle des enseignants ou des personnels de la santé est une formation par la recherche qui ne prétend pas former des chercheurs. On s'intéresse ici à cerner les conditions qui permettent au formé de s'approprier des modèles et des méthodologies au service d'un exercice professionnel projeté. Nous observons le processus d'écriture comme support de la compréhension et de l'élaboration des pratiques professionnelles. L'hypothèse est que le travail d'écriture participe du processus d'élaboration d'une parole professionnelle qui institue le formé comme auteur d'un projet.

 

 

Pratiques d'enseignants et dispositifs d'évaluation

 

Étude sur les liens entre mise en circulation de critères chez les enseignants et prédictions de l'échec ou de la réussite scolaire à l'école primaire.

 

Trois objet d'enseignement sont étudiés, dans ce cadre : la lecture, l'écriture et l'oral. Les apports de la modélisation systémique aident à réinterroger la part du didactique dans l'apprentissage, et à proposer un mode d'organisation centrée sur l'apprentissage de l'auto-évaluation, où la régulation sollicite la dimension processuelle et questionnante de la pensée du formé.

 

 

Fondements des formations professionnelles.

 

Cet axe trouve son domaine privilégié dans l'étude des formations professionnelles où la diversité des référents disciplinaires, le statut du savoir et l'importance donnée à l'expérience rendent difficile pour les formés l'étayage fondé de leurs futures pratiques, et pour les formateurs une circonscription claire de leurs choix didactiques, des traitements qu'il font subir aux savoirs élus, affichés. L'utilisation du "porte-feuille de compétences", peut-il permettre de traiter ces questions ?

 

 

Les pratiques d'apprentissage et d'évaluation dans l'enseignement des disciplines non-scientifiques

 

Sont ici travaillés les liens entre didactique et évaluation. Quelle place faire à l'appareil théorique construit par les didactiques des disciplines dites scientifiques dans le cadre de disciplines relevant des Arts et Belles Lettres ? Quels transferts de concepts pour penser le travail didactique de l'enseignant ou du formateur ? Quelle épistémologie permettrait de croiser les focalisations didactique, d'apprentissage et d'évaluation ? Le but est de rendre intelligible le traitement que subit le savoir dans ces disciplines.

 

 

Epistémologie des Sciences de l'Education

 

Etude de la genèse et de l'historique des Sciences de l'Education visant à éclairer les diverses "episteme" la composant et leurs variations quant aux frontières et aux champs. Il sera fondé par les réflexions épistémologiques de la fin du siècle dernier et de ce vingtième siècle à propos de la problématisation de la rationalité en sciences humaines : Dilthey-Husserl, Merleau-Ponty, Granger, Levy-Leblond… Ce projet vise à éclairer les paradigmes et logiques variables influençant cette discipline.

 

 

 TICE, Formation, Campus numériques et dynamiques d’intelligence collective

 

L'objet des études est l'impact des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) sur les systèmes de formation initiale et continue

 

Deux sous thèmes sont proposés :

 

Le premier concerne les apprentissages  réalisés par les apprenants (formation initiale et continue et autres espaces de formation)

 

Le second concerne les transformations du cadre organisationnel - fonctions, compétences, contenus d'enseignements  - induites par l'usage des NTIC.

 

 

Nouvelles technologies, apprentissages des apprenants (en formation initiale et en formation continue)

 

Les travaux qui seront entrepris dans cette direction s'attacheront à évaluer les apports spécifiques des NTIC tant sur les aspects didactiques que sur l'évaluation des acquis des apprenants. Seront étudiés également dans ce cadre, les effets des NTIC sur la construction du projet de l'apprenant et de l'accès à une autonomie d’apprentissage.

 

 

            2 1.1 - Apprentissages fondamentaux et nouvelles technologies

 

Les recherches proposées par notre équipe chercheront à mieux identifier les progressions, les acquis, les postures, les cheminements individuels, et corrélativement les bouleversements dans les contenus d’enseignement  fondamentaux en classe.

 

Nos recherches viseront notamment à mieux connaître les apprentissages spécifiques observés chez les enfants de 6 à 11 ans utilisateurs d’Internet dans un ensemble de classes primaires de notre région; une mise en réseau avec des chercheurs en sciences de l’Education de l’Université de Berkeley s’intéressant à des analyses similaires dans les écoles primaires californiennes sera recherchée.

 

 

            2 1.2. - Apprentissages professionnels et nouvelles technologies

 

Etude du processus de transmission-appropriation de savoirs dans ce contexte :

 

la mise en texte des savoirs dans le cadre d’enseignements ou de formations faisant largement appel aux ressources à distance place l’analyse de ce processus face à de nouvelles dimensions. Dans l’interaction élève – savoir – professeur, il y a une répartition différente des rôles qui doit induire un nouvel ensemble d’interactions. Par ailleurs, la mise en texte des savoirs enseignés dans la perspective du développement d’environnements interactifs d’apprentissage demande de regarder ces savoirs à la lumière des questions de la transposition didactique. Notamment, une grande part des savoirs mobilisés dans les formations professionnelles se fonde sur une référence à des pratiques. Quelles limites introduit ce nouveau vecteur de transmission dans la perspective où la classe devient « virtuelle » et la relation d’enseignement médiatisée ? La compréhension de cet ensemble et des mécanismes sous-tendus sont des enjeux essentiels de connaissances pour la recherche en éducation mais également pour donner de l’intelligence à l’articulation conception – production de ressources et formation.

 

 

            2 1.3. - Remédiation et nouvelles technologies.

 

Ce thème regroupera les travaux portant sur les possibilité spécifiques offertes par les NTIC concernant aussi bien les élèves en difficultés scolaires que les populations jeunes ou adultes reprenant un parcours de formation. Seront étudiés en particulier les dispositifs permettant l'évaluation des déficits initiaux et la prescription de parcours d'apprentissages spécifiques correspondants.

 

 

 

II.3.2 2. Transformations induites par les nouvelles technologies sur le cadre éducatif

 

Les recherches regroupées dans ce sous-ensemble s'attacheront à une observation tant des éléments prescrits que des pratiques réelles observables. Elles porteront principalement sur les domaines suivants.

 

 

            2  2.1.- Fonctions des acteurs

 

Il s'agit ici d'observer les modifications des rôles et des fonctions des acteurs de l'acte éducatif et du cadre traditionnel d'apprentissage que constitue la classe. Une place spécifique sera consacrée au rôle du "management" éducatif dans les dispositifs utilisant les nouvelles technologies.

 

Une attention particulière sera portée aux nouvelles répartitions des fonctions dans les établissements sous l'influence des nouvelles technologies et à l'apparition de nouvelles fonctions.

 

Dans les établissements scolaires seront observés les dispositifs d'animation et les différents modes d'animation et d'organisation mis en oeuvre pour développer la formation des élèves et des enseignants.

 

 

            2 2.2. - Types et modes d'acquisition des compétences des acteurs éducatifs dans le domaine des NTIC

 

Seront examinés les modes d'acquisition des compétences des acteurs en situation. Ces données seront rapprochés des dispositifs préparant les futurs acteurs (enseignants et non enseignants) à l'intégration des nouvelles technologies dans leurs fonctions. Les dispositifs de formation initiale et continue constitueront de ce point de vue des objets privilégiés.

 

Ces travaux seront conduits avec les IUFM de plusieurs académies avec lesquelles l’équipe collabore déjà mais également ouverts à des comparaisons internationales.

 

On s'intéressera notamment aux formations dispensées aux futurs professeurs des écoles dans deux IUFM (Marseille et Nancy ) pour la France, deux collèges américains (Floride et Californie) pour les Etats Unis et deux autres structures dans deux pays européens (Belgique et Espagne, intégrés dans notre programme Socrate), la formation des maîtres venant se confronter à des pratiques scolaires soit spontanées soit prescrites.

 

 

            2 2.3. - Evolution des contenus d'enseignement induits par les nouvelles technologies

 

Dans une approche d'une temporalité plus large, il s'agit de repérer l'impact des NTIC sur l'évolution du cadre prescrit (les programmes), que ce soit dans les contenus disciplinaires ou dans les "domaines" transversaux, afin d'y référer les pratiques effectivement constatées. Une des variables retenues pour lire ces évolutions sera le cadre philosophico-pédagogique de référence.

 

 

Formation/Education dans le secteur de la sécurité routière

 

Cet axe de recherche appuie la filière sécurité routière du master (seule formation universitaire existant en France). La sécurité routière est plus que jamais au centre des politiques gouvernementales et afin de diminuer la mortalité routière, une étude abordant le thème de la formation au sein de la profession devient incontournable. Actuellement, la construction identitaire professionnelle des moniteurs d'auto-école est en cours d’élaboration, notamment par la mise en place de cursus universitaires qui émergent dans toute la France. C’est donc sur l’expérience de formation de moniteurs de la filière universitaire en Sciences de l’Education-option Sécurité[i] que va s’appuyer notre étude.

 

Lorsque les formations sont réduites à des révisions de programmes d’examens, on observe que certains conducteurs, qui sont rarement sujets à accidents, commettent quand même des erreurs. Selon C. Lefèvre (2001), le conducteur « ne les interprète pas correctement du fait d’un manque de compétences ou d’une attitude externalisante ». Ce sont les limites de l’expérience dans le processus cognitif du traitement de l’information. Ce n’est alors pas le renforcement qui est important en termes d’efficience, mais une évaluation des situations rencontrées, qui doivent êtres variés et denses dans la formation. Il s’agit pour l’individu, à partir de son expérience et se basant sur elle, de mettre en place une appréciation objective qui permette l’amélioration de ses compétences et donc de ses pratiques.

 

Il s'agit de former des moniteurs aptes à prendre en compte tous les aspects de la conduite, aussi bien l’automatisation des gestes que la manière de réagir dans des situations inconnues. Il faut à cet effet qu'ils évaluent l’importance des facteurs socioculturels, des représentations sociales, des connaissances théoriques, ainsi que les valeurs du groupe d’appartenance. Tous ces facteurs influencent le comportement final ainsi que l’apport cognitif de l’expérience.

 

 

Ethique et Education, philosophie de l’Education

 

Comment mieux porter attention, dans les systèmes éducatifs de tous niveaux et de toutes cultures, à l’actualisation du double potentiel de développement cognitif et de développement des valeurs humaines. Regards sur les expériences internationales en cours (incluant ou non explicitement le « débat philosophique » à l’école ) et propositions.

 

[1]           Cette filière mise en œuvre au département des Sciences de l’Education, en 2003, a été conçue par Christine Poplimont et Eric Demazoin en lien avec les besoins du secteur.

 



 

Partager cet article

Repost 0
Published by les étudiants en master 1 - dans UMR ADEF
commenter cet article

commentaires