Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

*

Ceci est le résultat de prise de notes des étudiants en M1 de sciences de l'éducation !

 

Restez critique envers ce que nous vous proposons !

 

Comme toutes productions humaines des erreurs ont pu être faites!

 

Vous pouvez toujours réagir grâce aux commentaires

 

Tous questionnements, grognements

 

et autres réactions sur les cours sont les bienvenus

 

et même indispensable pour un travail d'échange constructif !

 

Alors n'hésitez pas!                

 

 

 

 

*

Adresses utiles ...

http://mourepiane.free.fr/
www.fse.ulaval.ca/chrd/Theories.app./

http://jm.perez.waika9.com
12 novembre 2006 7 12 /11 /novembre /2006 08:45

Référentiel des compétences professionnelles en fin de formation initiale

 

 

Rappel des principes généraux du Référentiel des compétences et capacités caractéristiques des professeur-e-s des écoles :

 

 

"Le professeur des écoles est un maître polyvalent capable d'enseigner l'ensemble des disciplines dispensées à l'école primaire, il a vocation à instruire et éduquer de la petite section de maternelle au CM2, il exerce un métier en constante évolution". .

 

 

Au regard de ce référentiel, sont ici précisées les compétences professionnelles qui doivent être acquises ou consolidées pendant le temps de formation. .

 

Cet ensemble de compétences constitue ainsi un référentiel de fin de formation initiale. Il indique en effet les objectifs prioritaires à atteindre pendant la formation et détermine le minimum exigible pour les professeur-e-s des écoles débutant-e-s. Ces compétences se compléteront et s' affirmeront avec l'exercice du métier et le soutien de la formation continue.

 

 

Ces compétences professionnelles s'organisent selon quatre grands domaines :

 

 

.les disciplines enseignées à l'école primaire ;

 

.les situations d'apprentissage ;

 

.la conduite de la classe et la prise en compte de la diversité des élèves ;

 

.l' exercice de la responsabilité éducative et l'éthique professionnelle.

 

 

La liste des compétences ou capacités pour chacun de ces quatre domaines doit être entendue comme autant d'indicateurs qui permettent à l'Institut de formation de définir des objectifs, des contenus et des modalités de formation tout en les adaptant à la diversité et au profil des professeur-e-s des écoles stagiaires.

 

 

Polyvalence du métier de professeur-e des écoles dans l'enseignement des différentes disciplines

 

 

 Il est du ressort de la formation de préciser, pour chaque discipline ou par groupe de disciplines, en référence aux programmes de l'école primaire, quels sont les concepts ou notions, connaissances, démarches, méthodes et outils essentiels que les stagiaires, compte tenu de leur acquis, doivent apprendre à maîtriser ou à consolider au cours de leur formation.

 

Les compétences qui doivent être acquises en fin de formation initiale ne doivent pas être essentiellement des compétences dans l'ordre de la discipline mais des compétences centrées sur la capacité à faire acquérir des savoir-faire pour lesquels les différentes disciplines constituent des supports et des moyens. Les compétences disciplinaires doivent donc aussi être développées comme des outils opératoires dans une démarche d'apprentissage.

 

 

Dans chaque discipline enseignée à l'école primaire, c'est-à-dire français, mathématiques, histoire-géographie, sciences et technologie, langue vivante, arts plastiques, musique, éducation physique et sportive, les stagiaires doivent en fin de formation :

 

 

.avoir acquis, complété ou consolidé leur connaissance des concepts et notions, des démarches et méthodes clefs des disciplines enseignées à l'école primaire ;

 

.avoir acquis les savoirs didactiques nécessaires à la conception, à la mise en oeuvre et à l'évaluation des apprentissages dans toutes les disciplines ;

 

.être capable de construire des activités en classe où les élèves peuvent acquérir la même compétence par le biais de plusieurs disciplines ;

 

.être capable de concevoir des situations mobilisant plusieurs disciplines et les exploiter de manière cohérente ;

 

.avoir acquis les informations, méthodes et démarches qui leur permettront d'accéder aux multiples ressources (documentation, expertises, outils et supports pédagogiques, technologies nouvelles d'information et de communication) existantes susceptibles de l'aider dans la préparation et la conduite des activités d'enseignement, enrichir leur culture personnelle dans les différents champs disciplinaires du programme de l'école.

 

 

Situations d’apprentissage

 

 

Concevoir une situation d'apprentissage

 

 

.Définir un objectif d'apprentissage en fonction des objectifs nationaux et des acquis et capacités des élèves ;.inscrire la situation dans une progression et en identifier les préalables ;

 

.définir l'activité proposée à l'élève, l'inscrire dans une durée, concevoir les consignes, prévoir les supports ;

 

.identifier les obstacles que peuvent rencontrer les élèves, ceux notamment liés aux représentations et à une maîtrise insuffisante de la langue ;

 

.concevoir des activités de consolidation des acquis: concevoir des exercices d'entraînement, en varier le nombre, concevoir des exercices de mémorisation oraux ou écrits, concevoir des situations de réinvestissement des acquis, y compris dans une autre discipline ou en relation avec d'autres disciplines ;

 

.concevoir des situations d'évaluation aux différents moments de l'apprentissage c'est à dire: comprendre les fonctions de l'évaluation, définir le niveau d'exigence de l'objectif à évaluer dans l':activité, établir les indices de réussite, analyser les résultats constatés et déterminer les causes des erreurs, prévoir des activités de remédiation et d'approfondissement en fonction de cette analyse.

 

 

Mettre en oeuvre

 

 

.Organiser l'espace de la classe et gérer le temps scolaire en fonction des activités prévues. Etre sensible aux rythmes d'apprentissage des élèves et avoir le souci de les prendre en compte ;

 

.gérer les différents moments d'une séquence ;

 

.gérer l'alternance des temps de recherche et des temps de synthèse ;

 

.utiliser de façon appropriée les supports, outils, aides diverses: le tableau, des documents écrits et audiovisuels, les technologies modernes d'information et de communication, etc. ;

 

.adapter les formes d'interventions et de communication aux types de situations et d'activités prévues (postures, place, interventions orales, vérification des consignes, etc.) ;

 

.aider les élèves à prendre conscience des contraintes et des ressources propres aux différentes activités ;

 

.tirer parti des erreurs et des réussites des élèves.

 

 

Analyser une situation d'apprentissage

 

 

.Mettre en relation les différents aspects d'une situation d'apprentissage, notamment les résultats obtenus et le comportement des élèves avec le projet et les données de départ ;          

 

.mesurer l'efficacité de son action et en tenir compte pour la conception et la planification des séquences futures.

 

 

Conduite de la classe et prise en compte de la diversité des élèves

 

 

Exercice de l'autorité et maîtrise de la relation pédagogique

 

 

.Elaborer, faire comprendre et faire respecter, en fonction de l'âge des enfants, les consignes de travail et les règles de        vie collective dans la classe ;

 

.être attentif aux réactions des élèves: proposer des substituts aux activités prévues, en varier les modalités, relancer l'intérêt des élèves ;

 

.se mettre à l'écoute des élèves et développer une écoute mutuelle dans la classe ;

 

.savoir situer les élèves dans une dynamique de progrès, et les responsabiliser.

 

 

Gestion de la classe et de la diversité des élèves

 

 

Attaché-e-s à la réussite de tous les élèves, quels que soient les atouts et leurs difficultés, les stagiaires devront être sensibles à la diversité des élèves afin de pouvoir :                                                                     --­

 

.dans leur classe

 

-gérer des modalités pédagogiques différentes en fonction de la diversité des tâches et des formes de travail ;

 

-tirer parti de la diversité des goûts et des cultures, des aptitudes et des rythmes d'apprentissage des élèves ;

 

-varier les situations d'apprentissages (magistrales, individualisées, interactives) pour atteindre un même objectif ;

 

-utiliser successivement ou simultanément différents supports et différentes modalités de travail des élèves au sein de la classe (travail collectif, individualisé ou en groupe).

 

.dans l'école

 

 -rechercher des modalités de travail en équipe qui leur permettront de comprendre les enjeux d'un projet de cycle et d'un projet d'école ;

 

-repérer les différentes formes de regroupements possibles des élèves de plusieurs classes, en liaison avec les enseignant-e-s ;

 

-travailler en collaboration avec les enseignant-e-s des structures spécialisées pour prendre en compte les élèves en difficulté et les élèves handicapés accueillis dans les classes.

 

 

Responsabilité éducative et éthique professionnelle

 

 

La responsabilité s'exerce dans un cadre de valeurs de référence qui sont celles du service public d'éducation. En conséquence, au cours de sa formation initiale, ils-elles auront été sensibilisé-e~s à cette dimension de leur fonction et auront eu l'occasion d'identifier les valeurs qui constituent le fondement du système éducatif français, d'y réfléchir dans des situations concrètes. ils-elles auront accédé aux principaux textes de référence et de plus été sensibilisé-e-s aux principales caractéristiques d'un ou plusieurs autres systèmes éducatifs.

 

 

Les professenr-e-s des écoles doivent être capable de :

 

 

.situer les missions de l'école primaire par rapport aux missions des autres ordres d'enseignement, et en priorité celles du collège ;

 

.connaître les démarches et dispositifs assurant la continuité et la cohérence des apprentissages à l'école primaire dans le cadre des trois cycles ;

 

.connaître les structures de l'administration de l'Education nationale et en priorité celles qui concernent l'école primaire ainsi que la réglementation en vigueur ;

 

.identifier les relations entre l'école et son environnement social, économique et culturel ; .identifier les partenaires avec lesquels ils-elles seront amené-e-s à être en relation ( collectivités locales, santé, justice, police, milieu associatif, associations de parents d'élèves, etc.).

 

 

Conclusion

 

 

C'est l'ensemble de ces compétences qui, en vue de la validation de la formation initiale, seront évaluées au travers des trois composantes du processus de formation des stagiaires: les stages; les modules de formation, le mémoire professionnel.

 

Ce référentiel de fin de formation initiale, conçu pour être le fil directeur du processus de formation, constituera la base du "cahier des charges" des IUFM pour élaborer les objectifs, les contenus et les modalités de la formation.

 

On gardera à l'esprit le fait que ces compétences, pour la majorité d'entre elles acquises par les enseignant -e-s débutant ­e-s, demandent à être consolidées et enrichies tout au long de la carrière. Il est donc essentiel que la formation professionnelle initiale soit clairement fondée sur l'idée qu'il n'y a pas de véritable professionnalisation sans souci permanent d'acquérir de nouvelles compétences, de renouveler et de mettre à jour ses connaissances, de remettre en question ses habitudes et ses manières de faire.

 

En conséquence, c'est un enjeu fondamental de la formation initiale que de s'attacher à développer chez tous les futur­e-s enseignant-e-s à la fois les capacités à analyser et à évaluer leur pratique professionnelle et le goût de poursuivre leur propre formation.

 

Ceci implique que l'acquisition des compétences professionnelles se fasse selon des modalités qui permettent aux stagiaires de prendre le recul nécessaire à 1'analyse de leur activité (analyse de leur action, analyse du public destinataire, analyse du contexte dans lequel se situe l'action). Dans cet esprit, ils-elles doivent être incité-e-s à faire un inventaire des difficultés rencontrées tout au long de leur formation, des solutions expérimentées et être mis-e-s en situation d' analyser ­leur pratique individuellement et collectivement.:

 

Pour cela: ils-elles auront acquis, pendant leur formation, le souci d'organiser et de gérer la mémoire de leur pratique professionnelle dans une perspective à la fois d'amélioration permanente et de facilitation grâce à l'expérience accumulée. ils-elles auront été placé-e-s en situation d'exprimer leurs besoins en matière de compléments d'information mais aussi de formation et auront acquis une claire conscience de ce que le métier de professeur-e des écoles s'exerce dans le cadre (et donc avec le soutien) d'une équipe attachée à réaliser un projet pédagogique.

 

C'est à cette condition que les professeur-e-s des écoles pourront progressivement se forger une identité professionnelle en vue d'exercer un métier en constante évolution et d'assumer la diversité des élèves et des situations d'enseignement.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires